Quelles sont les grandes tendances sur le marché des services généraux ? Qu’est-ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas ? Découvrez les principaux enseignements que nous avons tirés du Gala des Services Généraux de Paris.

1. La maintenance des bâtiments devient de plus en plus complexe

La maintenance de l’ensemble des systèmes intervenant dans l’exploitation d’un bâtiment (installations électriques et mécaniques, climatisation, Internet des objets, etc.) requiert des compétences spécialisées. Les entreprises externalisent de plus en plus ces tâches qu’elles confient à des prestataires externes spécialisés dans la gestion technique des bâtiments et des technologies émergentes de gestion du cycle de vie des actifs (maintenance préventive, capteurs, BIM, par ex.)

2. Attendez-vous à l’inattendu

Au vu des évolutions et évènements récents (attentats terroristes et cyberattaques, violation de données, changement climatique, etc.), les services généraux sont de plus en plus concernés par des menaces susceptibles d’avoir des répercussions négatives sur les personnes et les actifs. Une attention croissante est ainsi accordée à la gestion des risques et à la continuité des activités.

3. Les bâtiments sont de plus en plus intelligents

Dans un monde toujours plus connecté, les bâtiments doivent devenir plus intelligents et mieux répondre aux besoins des occupants. L’analyse des données issues des capteurs permet déjà la maintenance proactive, la fourniture de services en fonction de l’activité et une gestion optimale des espaces et de l’occupation. L’Internet des Objets conduira très bientôt à de nouvelles évolutions de l’environnement de travail.

4. L’environnement de travail expérientiel

La productivité n’est plus synonyme de présence physique. Aujourd’hui, votre travail est défini par les tâches que vous accomplissez, plus par le lieu où vous vous rendez le matin. L’évolution des technologies et de la culture d’entreprise fait que se rendre au bureau est aujourd’hui un choix pour la plupart des travailleurs du savoir. Le bureau devient ainsi avant tout un lieu qui permet aux collaborateurs de travailler ensemble. Dans les bureaux, le concept de travail en fonction de l’activité (activity-based working/ABW) gagne du terrain. Les collaborateurs travaillent désormais dans différents espaces et non à un poste de travail attitré.

Les secteurs de l’hôtellerie-restauration et de la vente au détail sont devenus des modèles d’environnement de travail. Les services de l’environnement de travail se rapprochent ainsi des services hôteliers et les aménagements – cafés, restaurants et espaces détente – se multiplient. Des espaces de travail spécifiques sont disponibles sur demande, tout comme les espaces permettant de se restaurer, de prendre un café, de se rencontrer, de se détendre ou de voyager, que ce soit au siège de l’entreprise, dans un espace de coworking, dans un café, un hôtel, au domicile, dans les bureaux du client ou ailleurs.

5. Les bureaux font partie intégrante de l’image de marque d’une entreprise

Les entreprises de technologie riches en capitaux de la Silicon Valley qui conçoivent des sièges innovants dotés d’équipements de qualité, ont placé la barre plus haut pour les autres entreprises qui cherchent également à attirer les meilleurs talents. Les bureaux attractifs deviennent un véritable atout pour l’image de marque de l’entreprise en tant qu’employeur et en général.

Qu’avez-vous retenu du Gala des Services Généraux ? Nous sommes curieux de le savoir. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment.