Les fournisseurs de soins de santé font face aujourd’hui à une concurrence croissante, à des pressions accrues sur les coûts, à un nombre grandissant de patients âgés souffrant de maladies chroniques et à des exigences réglementaires et de qualité en constante évolution.

Avec la réforme de la santé, nous sommes passés de soins de santé basés sur le volume à des soins de santé basés sur la valeur, avec de nouveaux modèles de prestation en « réseau » et des transitions plus fluides entre les établissements de soins, comme les hôpitaux et les soins à domicile ou ambulatoires.

Les patients estiment avoir droit aux meilleurs soins et demandent l’avis de leur généraliste, voire cherchent sur Internet des évaluations de patients et autres mesures de qualité. Dans ce contexte, les accréditations JCI et NIAZ prennent de l’importance en tant que label de qualité.

Dans cet environnement concurrentiel et sous pression financière, la planification des installations hospitalières reste particulièrement complexe. Elle nécessite une visibilité accrue en termes de qualité et de coûts pour pouvoir prendre des décisions basées sur les données et encourager l’innovation.

Améliorer l’équation qualité/prix n’est pas une tâche facile : les hôpitaux sont de grands consommateurs de services publics et possèdent des infrastructures à coûts fixes les plus élevés, dont beaucoup sont inefficaces.

Ce que les responsables de planification hospitalière peuvent faire

Les responsables des services généraux ont un rôle essentiel pour assurer le bon déroulement de la transition. Une gestion innovante des services généraux peut accroître considérablement la valeur et il existe des défis dans de nombreux domaines, comme la gestion des ressources, des services, de l’espace, de l’énergie et de la qualité. Les responsables FM principalement axés sur la prestation de service doivent améliorer la collaboration et aligner les stratégies avec les directeurs techniques, pour garantir l’intégration des aspects matériels et conceptuels du FM.

Voici comment les responsables FM peuvent améliorer les performances de leur entreprise :

  • S’assurer que les bâtiments sont aux normes et fonctionnent à leur niveau d’efficacité maximal
  • Garder la trace des ressources critiques et de l’équipement médical en temps réel
  • Passer d’une maintenance réactive à une maintenance préventive, pour réduire les risques et optimiser le coût de l’équipement sur sa durée de vie
  • Passer de plannings et programmes fixes pour la prestation de service à une gestion des services généraux basée sur l’utilisation et le nettoyage prédictif
  • Soutenir l’accréditation de l’hôpital (par ex. en répondant aux exigences d’accès permanent à l’emplacement de la ressource avec l’historique de condition et maintenance associée)
  • Offrir une image de qualité pour attirer les patients et le personnel médical (les meilleurs médecins exigent les meilleures services généraux)
  • Obtenir un aperçu de l’utilisation de l’espace, harmoniser espace disponible et espace requis, optimiser l’utilisation des m², faciliter les déménagements
  • Améliorer l’efficacité énergétique et réduire les déchets
  • Améliorer le confort des patients et visiteurs (par ex. parking, signalisation, contrôle de l’environnement)
  • Surveillance, garanties et rapports de qualité

Processus basés sur les meilleures pratiques et support informatique

Pour s’adapter aux nouvelles exigences et être plus efficaces, les processus existants doivent être examinés à l’échelle des services généraux. Le besoin de s’aligner sur les meilleures pratiques et de prouver la rentabilité se fait sentir davantage dans le cas de fusions et d’agrandissements des services généraux de soins de santé.

Les logiciels FM intégrés peuvent favoriser la normalisation et générer des données pour obtenir un meilleur aperçu des performances.

Dans les établissements de soins de santé, les responsables FM doivent mettre l’accent sur les meilleurs processus alignés sur les exigences réglementaires et d’accréditation.

Technologie IdO et données d’utilisation

Des technologies innovantes et abordables pour les bâtiments intelligents permettent aux responsables FM d’améliorer les opérations, qui se basent sur la réalité du terrain.

De la signalisation du campus au guidage des visiteurs pour trouver des places de parking et à la mise en place du nettoyage basé sur l’utilisation, en équipant les salles de bain de compteurs de porte, de nombreux scénarios intelligents peuvent être implémentés dans les établissements de soins de santé.

Examinons quelques exemples.

Les capteurs connectés contribuent à améliorer le confort des patients avec le contrôle de la température, de l’humidité et de la qualité de l’air (niveaux de CO2). Ils peuvent également améliorer la sécurité alimentaire, en surveillant l’entreposage au froid et l’hygiène pour la préparation des aliments. Les capteurs envoient rapidement des alertes, ce qui vous permet d’identifier et de corriger les problèmes avant que les choses deviennent potentiellement dangereuses. En s’assurant que les aliments restent aux bonnes températures, les établissements de soins de santé peuvent non seulement améliorer la qualité de la nourriture et réduire les risques de prolifération bactérienne, mais aussi prolonger la durée de conservation de la nourriture et réduire le gâchis.

Des capteurs peuvent être déployés pour surveiller l’état des ressources et permettre des interventions en temps opportun, avant que l’équipement tombe en panne. Le positionnement à l’intérieur permet au responsable FM de garder un œil sur l’emplacement des ressources et le passage des personnes.

Les compteurs intelligents mesurent la consommation d’énergie à un niveau granulaire et peuvent envoyer des alertes en cas d’anomalies. Avec le temps, les données proposent un aperçu des modèles de consommation d’énergie. Elles permettent de sensibiliser et de rendre les établissements de soins de santé plus durables.

Les capteurs peuvent également surveiller la perception avec des micro-sondages : Les responsables FM peuvent, par exemple installer des boîtes à smiley dans les toilettes, afin d’inviter le personnel et les visiteurs à apporter immédiatement des commentaires au sujet de la propreté et de l’hygiène de la zone.

Le big data des capteurs peut être mieux intégré aux données traditionnelles des logiciels de gestion des services généraux et autres sources de données, permettant de réduire considérablement les coûts et d’améliorer l’expérience utilisateur.

L’avenir du FM en termes de soins de santé ?

Les progrès technologiques transforment le secteur des soins de santé dans son ensemble. La gestion des services généraux doit emboîter le pas et bénéficier de nouvelles opportunités technologiques pour devenir plus performante.

Chez MCS Solutions, nous associons expertise du domaine et conseil avec des logiciels basés sur les meilleures pratiques et des solutions technologiques innovantes. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter l’équipe, ou nous rencontrer au Health&Care à la Flanders Expo à Gand, du 28 au 30 septembre 2016.