La gestion et suivi et des actifs jouent un rôle crucial pour optimiser le retour sur l’investissement dans les bâtiments et l’équipement que fait une organisation. La première étape de la gestion des actifs physiques consiste à faire un inventaire central de tous les actifs exigeant maintenance.

Suivi des actifs : le référentiel central offre une vue unique de tous les actifs

Il est essentiel de pouvoir disposer de données d’actifs bien structurées en un seul endroit. Vous avez ainsi une vue unique sur tous vos actifs. Le suivi des actifs fournit également des informations connexes telles que l’historique de la maintenance et des inspections, les besoins de conformité, l’état actuel, l’emplacement et les coûts.

Structure de l’arborescence d’inventaire

La meilleure façon de structurer vos actifs est de créer une structure arborescente double pour mettre en correspondance votre base installée. Une telle structure représente une hiérarchie et montre les relations entre les différents éléments.

La première est la structure EMPLACEMENT : en suivant cette structure d’arborescence, vous pouvez passer des régions géographiques, des sites, aux bâtiments, étages, salles, etc.

La deuxième est la structure d’INSTALLATION, qui couvre tous les biens immobiliers comme les installations CVC (chauffage, ventilation et climatisation), l’installation électrique, le bâtiment et la sécurité incendie. Ces derniers peuvent être décomposés en sous-systèmes. Vous pouvez scinder la branche CVC, par exemple dans des installations telles que les unités de traitement de l’air, le système de chauffage et les refroidisseurs. Chaque installation peut être divisée en sous-éléments pertinents. Dans une unité de traitement d’air, par exemple, on peut distinguer la section du filtre, le ventilateur, l’humidificateur, la bobine de refroidissement, la bobine de chauffage, etc. À tous les niveaux, il doit être possible de lier une nomenclature (BOM) à l’équipement, en énumérant les plus importantes pièces de rechange. Les techniciens peuvent ainsi récupérer rapidement les pièces dont ils ont besoin pour leurs interventions.

Les arborescences d’installation et d’emplacement sont deux types de structures différentes. Dans l’idéal, elles ne sont pas fusionnées mais rattachées l’une à l’autre. Chaque actif peut ensuite être associé à un emplacement de manière flexible. De cette façon, il est possible de déplacer des installations d’un endroit à l’autre sans avoir à renommer l’installation (et donc perdre son historique de maintenance).

Inventaire des actifs : niveau de détail

À quel niveau de détail doit aller une structure d’arborescence ?

En règle générale, essayez de limiter le niveau de détail. Plus vous ajoutez de détails à votre structure, plus il faudra de temps pour la tenir à jour et étiqueter vos actifs pour pouvoir les suivre.

Le fait d’ajouter un niveau de détail est justifié si cela est nécessaire pour des raisons de conformité. Une autre raison pourrait être que vous souhaitez suivre l’historique ou les coûts de maintenance. Par exemple : vous souhaitez connaître le coût de tous les systèmes d’humidification dans votre bâtiment.

Classification des actifs

Afin de simplifier l’identification des actifs, utilisez une taxonomie standard (par exemple, OmniClass ou Uniformat), qui classe les installations et les composants techniques.

Localisation et interaction avec les actifs au moyen de la CAO ou de BIM

Le logiciel GMAO peut vous permettre de créer un registre d’actifs à l’aide de la CAO ou de BIM faisant office de sources de données de construction intégrées. Il vous permet également de rechercher et de visualiser les salles et les actifs sur les plans d’étage ou dans un modèle 3D BIM. Vous pouvez rechercher des actifs selon la catégorie ou d’autres critères. Et vous pouvez visualiser les résultats avec des faits marquants sur les plans d’étage ou même sur un modèle 3D.

Ce faisant, le logiciel fournit des conseils sur le plan de l’espace pour les opérations de maintenance ou le remplacement des actifs. Quand un fabricant fait par exemple un rappel sur un article spécifique, le logiciel vous permet de localiser facilement toutes les instances de cet article dans votre environnement physique.

Les logiciels GMAO comme myMCS importent des mises en page/géométrie à partir de CAO ou BIM et stockent toutes les informations spatiales comme des objets de base de données intelligents. Chaque fois que les données sont modifiées sur les plans d’étage/modèles 3D, les modifications sont reflétées dans la base de données. Grâce à l’intégration avec BIM (BIM intégré), vous pouvez rapidement rechercher et visualiser vos actifs à tout moment.

Gestion et suivi des actifs

À des fins de suivi, vous devez identifier chaque actif de votre inventaire avec une étiquette. Envisagez des codes QR ou des codes à barres : ces codes peuvent être facilement numérisés avec une application mobilep à chaque activité. Un technicien scanne le code lorsqu’il commence une intervention. Le bon de travail associé est alors automatiquement rattaché à l’actif approprié, au bon niveau. Toutes les activités se connectent automatiquement aux bons de travail et sont liées à l’installation. Cela permet au gestionnaire d’avoir un contrôle total de l’historique technique et des coûts.

suivi des actifs

Le suivi des actifs pose les bases de la maintenance et de la gestion immobilière

Le logiciel GMAO peut vous aider à inventorier et suivre les actifs. Vous souhaitez en savoir plus ou avez besoin de conseils concernant les meilleures pratiques ? N’hésitez pas à contacter l’équipe MCS Solutions.