En tant que professionnel de l’immobilier d’entreprise ou des services généraux, vous coordonnez l’environnement professionnel physique (et de plus en plus numérisé) et tentez de répondre aux besoins en perpétuelle évolution de la main-d’œuvre d’aujourd’hui, avec un espace disponible et des biens matériels. Il s’agit d’une tâche exigeante pour laquelle votre équipe et vous-même devez intégrer plusieurs disciplines, pour garantir la fonctionnalité de l’environnement conçu : planification de maintenance, prestation de service, assistance et exécution de l’ordre de travail, suivi énergétique, gestion des espaces et des déménagements, etc.

Convergence de domaine croissante

Cette nécessité d’intégration est renforcée par des tendances disruptives sur l’environnement de travail, convergences entre les domaines de l’immobilier, de l’environnement de travail et de la gestion des services généraux :

  • Des postes de travail flexibles et des stratégies de travail intelligentes ont un effet sur les investissements immobiliers.
  • Les stratégies FM sont déterminantes quant à la façon dont les gens travaillent et jouent un rôle essentiel pour l’image de marque de l’employeur.
  • Les décisions relatives au patrimoine immobilier sont influencées par le coût total du cycle de vie de la gestion des services généraux.

Pour répondre au rythme accéléré de l’innovation, le cabinet d’analyse Gartner, dans son dernier rapport, recommande aux entreprises d’exploiter les opportunités d’un marché IWMS en plein essor.

Plaidoyer pour un outil de gestion intégré

Il existe de nombreux outils logiciels autonomes vous permettant de gérer un domaine spécifique, tel que l’énergie, la maintenance ou les réservations. Le problème est qu’en réalité ces domaines ne sont pas autonomes ; ils sont reliés de différentes façons. Prenons quelques exemples pour illustrer ce point :

  • La maintenance préventive a une incidence sur la consommation énergétique.
  • Une meilleure gestion des stocks permet une exécution de l’ordre de travail sans heurt.
  • Un système dynamique de réservations de salles et d’espace de travail influe sur la planification et l’occupation de l’espace.
  • Une modification de l’espace attribué peut nécessiter une répartition différente des coûts.
  • Un état des lieux de sortie déclenche des ordres de travail de maintenance.
  • Les projets de réfection influent sur le rendement du secteur immobilier commercial.
  • Les modifications apportées aux contrats de location (FASB) ont une incidence considérable sur les exigences en matière de capture de données et de rapports immobiliers.

Une approche cloisonnée de gestion des services généraux à l’aide d’outils disparates ne permet pas d’identifier facilement tous ces liens et de comprendre leur impact. L’absence d’intégration multiplie également le risque d’erreurs humaines causées par l’échange manuel de données et peut conduire à de mauvaises décisions en raison des différentes définitions de données. Cela signifie essentiellement que ces entreprises ne contrôlent pas leurs biens immobiliers et manquent de clairvoyance en matière de performance globale.

Même si vous recherchez actuellement un soutien logiciel pour gérer un secteur d’activités spécifique (par exemple, maintenance préventive), il est toujours bon d’envisager une solution faisant partie d’une plate-forme modulaire intégrée. Vous pouvez ainsi commencer avec une solution et progressivement, lorsque votre entreprise est prête, déployer d’autres composantes.

Intégration multi niveaux

Les spécialistes du secteur, comme Gartner, s’alignent sur le fait suivant : pour optimiser les ressources dans un environnement de travail, une suite intégrée de fonctionnalités de logiciels proposant un contrôle continu du processus et un reporting standardisé constitue une condition préalable. Mais d’autres dimensions de l’intégration doivent être prises en compte :

  • Expérience utilisateur : la rationalisation de l’expérience utilisateur sur tous les points de contact (Web, mobile, écrans tactiles interactifs et kiosques) améliore l’adoption par l’utilisateur et contribue à créer un environnement professionnel plus productif.
  • Intégration de matériel : Vérifier si le logiciel IWMS/FMAO est en mesure de se connecter à des sources externes, telles que des compteurs énergétiques et des capteurs d’occupation. Si votre entreprise a investi dans un BMS dans le passé, vous voudrez peut-être que le logiciel puisse intégrer des données à partir de ce système également, amortissant ainsi votre investissement informatique.
  • Intégration tierce : L’intégration de services de fournisseurs à vos processus de gestion, améliore votre capacité à effectuer un suivi de ces services en termes de qualité et de coûts. Cela signifie, par exemple, que vous pourriez rémunérer votre fournisseur de service de maintenance en fonction de l’état des actifs réalisés. Une connectivité tierce signifie également la saisie des données de CAO et BIM dans la plate-forme ou l’intégration de logiciel ERP à l’échelle de la société, comme SAP.
  • Internet des objets L’intégration IdO peut vous aider à créer un meilleur environnement de travail par une gestion flexible de l’espace et un déploiement efficace des ressources, en fonction de données d’utilisation précises des réseaux de capteurs.

MCS collabore avec les entreprises pour créer des synergies dans la gestion immobilière, la gestion des services généraux et la gestion de l’environnement de travail. L’équipe participe au ​salon Facilities Show, organisé à Londres du 21 au 23 juin. Passez par notre stand ou visitez notre site Web pour en savoir plus sur les solutions IWMS/FMAO intégrées MCS.