L’Internet des Objets (IdO) provoque une telle effervescence que certains responsables des services généraux n’y voient qu’un nouveau jouet attrayant – un gadget qui suscite des attentes bien plus fortes que son intérêt réel du fait du battage qui l’entoure. Ils pensent également que cette technologie nécessite d’importants investissements initiaux qui risquent fort de ne pas être rentables. Ils imaginent par ailleurs à tort que l’IdO est réservé aux bâtiments neufs ultramodernes.

 

Building Internet of Things

La réalité est bien différente. Il est en effet facile de commencer à collecter des données pour mieux comprendre les performances de votre bâtiment et découvrir comment il peut répondre aux attentes des occupants. Même si vos locaux sont anciens, ils pourront aisément devenir intelligents grâce à des capteurs IdO sans fil peu onéreux. Avec la chute des prix des capteurs et de nouveaux modèles économiques tels que les solutions de capteurs comme service basées dans le cloud, les projets IdO sont aujourd’hui assez accessibles.

En d’autres termes, vos locaux sont prêts pour l’Internet des Objets. Reste à savoir si vous l’êtes.

Flexible et abordable

Le coût de l’Internet des Objets est bien inférieur à celui des GTB classiques en termes de capteurs, de communication et d’installation. Les capteurs IdO peuvent fonctionner sans câbles, alimentation, ni WiFi et sont indépendants du réseau et des données de l’entreprise. Ils s’appuient sur de nouvelles technologies de communication basse consommation à périmètre étendu (LoRaWAN par exemple) qui permettent des communications peu chères et sûres sans câblage. Ces capteurs sans fil se posent et se déplacent aisément. Il va sans dire que leur installation ne nécessite pas de faire des saignées dans les murs.

Ce n’est pas une question « d’objets »

Il est important de comprendre que les capteurs IdO sont un moyen et non une fin en soi. Les entreprises doivent avant tout définir leurs objectifs. Pour récolter les fruits de cette démarche, il est nécessaire de traduire les points problématiques et idées d’améliorations en scénarios d’utilisation spécifiques. Ce n’est qu’alors que vous pourrez identifier les sources de données et les types de capteurs appropriés pour collecter et mettre en corrélation les informations dont vous avez besoin.

Ce n’est pas non plus une question de données

Le big data n’est intéressant que dans la mesure où il offre une visibilité (en temps réel) sur les portefeuilles immobiliers et permet des scénarios intelligents. Par exemple :

Comme le dit Gartner : « L’intérêt réside dans les réponses apportées, pas dans les données. »

Est-ce intéressant pour vous ?

Si vous cherchez à savoir comment assurer le confort des occupants, optimiser les ressources et offrir un environnement de travail de qualité, oui, probablement. Les environnements de travail évoluent vers le numérique, obligeant à relever de nouveaux défis et à répondre à de nouvelles attentes. Sans technologies connectées et données détaillées en temps réel, les solutions risquent fort de ne pas contenter les utilisateurs et, au final, d’échouer.

Chez MCS Solutions, nous développons des logiciels IWMS reposant sur l’IdO et des applications pour bâtiments intelligents centrées utilisateurs fonctionnant grâce à la plate-forme COBUNDU™. N’hésitez pas à nous contacter pour découvrir les scénarios pour bâtiments intelligents. Nous nous ferons un plaisir de mettre notre savoir-faire à votre service afin d’optimiser l’utilisation de vos espaces et de créer un environnement de travail plus agréable.