Nous vivons dans un monde où l’agilité en entreprise devient rapidement la norme, générant une demande d’espaces flexibles et de services intelligents permettant de les exploiter au mieux. La technologie est le moteur et le catalyseur de la révolution de l’environnement de travail intelligent. Les technologies liées à l’IdO jouent un rôle tout à fait central. Les entreprises utilisent aujourd’hui de plus en plus les données de capteurs pour créer de nouveaux scénarios au sein de l’environnement de travail. Ceux-ci vont du suivi des espaces et du confort à l’orientation dans l’environnement de travail, en passant par la gestion du bâtiment et la transformation des workflows.

Comment définir votre stratégie d’environnement de travail intelligent afin d’exploiter le plein potentiel de ces technologies ?

Élaboration de scénarios pour environnement de travail intelligent

Il n’existe pas de stratégie universelle de déploiement de l’IdO dans l’environnement de travail. Tout dépend des priorités de votre entreprise. Il n’en reste pas moins que la première étape consiste généralement à MESURER des paramètres tels que l’occupation du bâtiment, le confort et le bien-être des collaborateurs. Les données sont compilées sous forme de tableaux de bord et de cartes thermiques afin de dégager des tendances et d’appuyer la prise de décisions. Dans un deuxième temps, les données susmentionnées sont mises à disposition via des écrans interactifs et applications mobiles pour ASSISTER les occupants en temps réel. Enfin, les entreprises exploitent souvent les données des capteurs et les applications intelligentes pour TRANSFORMER les méthodes de gestion et d’entretien de leurs bâtiments.

L’investissement dans des capteurs IdO peut ainsi être mis à profit en élaborant divers scénarios, qui pourront être mis en œuvre par étapes. Intéressons-nous aux trois grands volets de la démarche.

#1 Mesurer

Pour de nombreuses entreprises, le suivi de l’utilisation des espaces est indéniablement le premier usage de l’IdO. Rien d’étonnant à cela lorsque l’on sait que, à l’échelle mondiale, les entreprises sous-utilisent en moyenne 30 à 40 % de leurs locaux lors d’une journée de travail type. Mesurer l’occupation des bâtiments en analysant simplement les données collectées par les capteurs permet de réaliser des économies substantielles. Les données d’occupation fournissent les éclairages nécessaires pour optimiser l’utilisation de l’immobilier et réduire les espaces vacants. Elles servent également à mieux agencer les espaces de travail et aident les responsables à déterminer le ratio optimal entre le nombre de bureaux et de collaborateurs dans un environnement où le travail par activité est la règle.

#2 Assister

Le suivi en temps réel de l’occupation est crucial pour optimiser l’espace. Accessibles depuis différents points de contact, ces données pourront également aider les collaborateurs à utiliser au mieux l’environnement de travail. Aujourd’hui, les occupants utilisent leur téléphone pour gérer de nombreux aspects de leur vie et ils s’attendent à pouvoir faire de même dans leur bâtiment. Afficher les espaces disponibles en temps réel sur une application mobile n’est donc plus optionnel, mais indispensable. Les points de contact peuvent également prendre la forme de kiosques dans les zones à fort passage ou d’un agent conversationnel pour les personnes qui préfèrent ce type d’interaction.

smart workplace assitance #2 Assist

#3 Transformer

Les environnements de travail à espaces dédiés et postes fixes font progressivement place à des aménagements plus fluides favorisant la flexibilité. De la même façon, les prestations de services reposant sur des plans et plannings fixes sont remplacées par un modèle de services axé sur les résultats. Cette nouvelle approche de prestation de services dynamique accorde la priorité aux personnes et concentre les efforts là où ils sont les plus utiles. Tout repose sur l’utilisation effective, mesurée en temps réel. Les utilisateurs peuvent également solliciter des services sur demande. Les agents d’entretien et techniciens reçoivent des instructions visuelles sur des dispositifs mobiles qui leur indiquent, sur un plan d’étage, où intervenir et quelles tâches effectuer. Le Cleaning Manager de COBUNDU™ est un excellent exemple de ce type de scénario..

Utiliser les données existantes (que vous ne pensiez pas avoir)

Il est possible de tirer utilement parti de l’IdO dans l’environnement de travail en travaillant sur un seul volet, l’optimisation des espaces par exemple. Le retour sur investissement peut toutefois être bien supérieur en associant divers scénarios. Les entreprises utilisent de plus en plus les données collectées dans un but pour permettre d’autres usages. Elles ne se limitent plus à l’observation et à l’analyse. Elles exploitent les données de capteurs en temps réel pour proposer des espaces et services plus souples.

L’installation de nouveaux capteurs n’est pas toujours nécessaire. Il y a fort à parier que votre système de gestion technique du bâtiment renferme déjà de nombreuses données (données sur le confort p. ex.). Dans ce cas, il est judicieux de rendre ces données utilisables par une plateforme pour bâtiments intelligents telle que COBUNDU™.

N’hésitez pas à nous contacter pour découvrir ce que les scénarios pour environnement de travail intelligent peuvent apporter à votre entreprise.